stats count

mardi 4 septembre 2007

C'est la rentrée !


Après un mois et demi de sieste, Ecopublix est de retour, avec des provisions de potion magique pour redoubler de force dans le débat ! Il était temps car en cette rentrée, l'analyse économique, claire, précise et bien documentée est à nouveau attaquée (si on prend au sérieux les récentes déclamations du barde Attalix).

En même temps, les débats économiques continuent à envahir le débat politique et la demande sociale pour une analyse rigoureuse et honnête des politiques économiques n'en devient que plus importante. A propos de la question de l'enseignement de l'économie, nous avions souligné que les économistes avaient des choses à se reprocher, qu'un fossé s'était créé entre une discipline de plus en plus technique et de moins en moins lisible par le grand public. Il est absolument impératif de changer cet état de fait.

C'est dans ce contexte que nous allons insister dès que possible sur des concepts économiques basiques. N'hésitez pas à nous adresser vos questions, ou vos critiques sur les points peu clairs de nos explications. Le défi est bien sûr de ne pas tomber dans la leçon de chose et de garder notre bonne humeur ! Pour cette rentrée l'équipe d'Ecopublix continuera son travail des quatre coins de l'empire romain : Overzelus est rentré à Lutèce, Noblabla part chez les Indiens d'Amérique, Dyslexix s'exile dans la campagne gallo-romaine du côté de Cergix, Aïvix a fini par fuir les Goths et revenir chez les questeurs de Lutèce et Effefix part pour un village de pêche au bord de l'Amstel. Manix et Capitalrix, quant à eux, restent à Lutèce et Petitsuix chez les Bretons. Nous accueillons enfin Kanelbullix, jeune professeur en expédition chez les Vikings. Spécialiste de l'économie du développement, il va aussi pouvoir apporter son expertise sur ces modèles nordiques dont on parle tant et que l'on connaît si peu.
_Ecopublix_

9 commentaires:

Antoine T a dit…

Welcome back !

Anonyme a dit…

peut-être un petit topo sur l'existence de l'inflation au sens large?

Anonyme a dit…

j'utilise Netvibes pour mon flux RSS et depuis plusieurs semaines, quand je veux consulter vos post, je tombe sur la page de commentaires et non les textes... Est-ce "normal" ?

Petitsuix a dit…

@anonyme 2: Je suis desole. Nous sommes en train de chercher a comprendre d'ou vient cette anomalie.

Overzelus a dit…

@Anonyme : le problème vient probablement du fait que vous avez spécifié un flux "Atom" au lieu d'un flux "RSS" quand Netvibes vous a demandé de choisir parmi les 4 flux du blog Ecopublix. Seul le flux "RSS" fonctionne correctement. Les flux "Atom" donnent lieu au bug que vous mentionnez : en cliquant sur "lien", on tombe sur la page des commentaires. N'hésitez pas à nous tenir au courant des problèmes techniques que vous pourriez rencontrer sur le blog.

Anonyme a dit…

@ Overzelus : merci, vous êtes trop fort :)

david a dit…

Un point qui me semble fondamental concernant beaucoup d'enjeux actuels est la notion d'avantage comparatif. C'est extremement anti intuitif, et une explication a ce sujet serait la bienvenue je pense. Il me semble que c'est un des points cles qui explique le soutien global des economistes au commerce mondial, non ?

Overzelus a dit…

@ David : vous avez tout à fait raison. La notion d'avantage comparatif est sans doute aussi mal comprise que l'incidence fiscale. Même si aucun d'entre nous n'est spécialiste d'économie internationale, il serait bon que nous écrivions quelque chose là-dessus dans les mois qui viennent. En attendant, je ne peux que vous recommander la lecture de ce post par Alexandre Delaigue.

david a dit…

C'est mal compris, et on en parle beaucoup dans les media. Il y a encore un an, j'etais persuade que l'economie etait "bidon", car mon seul contact etait depuis les media, dont je trouvais les raisonements extremement simplistes et en gros purement ideologiques (au hasard, les pages economies de nos grands quotidiens). Ce n'est que grace aux blogs (Brad De long le premier, puis les francais comme ceux des econoclastes, le votre, etc...) que j'ai realise mon erreur, et pu entrevoir la richesse de la pensee economique.

Bref, tout ca pour dire qu'insister sur ces concepts (incidence fiscale, ce que marche veut dire en economie, avantage comparatif) me parait a la fois interessant et tres important quant a la perception de ce que l'economie a a dire. En particulier, j'aime beaucoup la maniere generale de votre discours qui met bien en balance a chaque fois les limites des concepts avances.

Enregistrer un commentaire